Actualités


L’ADGF est à nouveau en deuil - 2 octobre 2016

L’ADGF est à nouveau en deuil

Au terme d’une maladie longue et pénible, notre amie Viviane Malgorn nous a quittés !

Ironie du calendrier, c’est en plein week-end de Ryder Cup et quelques jours après le légendaire Arnold Palmer que Viviane rejoint ceux qui sont partis après avoir participé au développement du golf, en France et au-delà. De fait, Viviane a notamment collaboré plusieurs années à France Golf International (nom de l’entité à l’époque) – Maison de la France.

Directrice de golf et membre de l’Association des Directeurs de Golf de France depuis 1983, Viviane aimait plus le golf que d’y jouer ! D’une humeur égale et toujours partante, elle était impliquée dans son travail et dans sa volonté de servir, pour permettre à chacun de passer un agréable moment, que ce soit sur les golfs qu’elle a eu le plaisir de diriger ou au sein de l’ADGF. 

De Viviane, nous conservons le souvenir de cette femme sympathique et conviviale, à l’aise autant avec ceux de sa génération qu’avec les plus jeunes, spectatrice passionnée de l’évolution du golf, de son fort développement à la fin du 20ème siècle, aux moments plus compliqués des dernières années. Viviane, c’était un peu notre grande sœur à tous !

Au sein de la famille Open Golf Club, elle s’épanouissait depuis plus de quinze ans au Golf d’Opio-Valbonne, où le vent et le soleil mettaient en valeur son large sourire qui ne l’aura jamais quitté.
Pour vous compter Viviane, je ne peux que partager avec vous les lignes écrites par notre ami Donald Grégoire dans son livre sur le cinquantième anniversaire du Golf d’Opio Valbonne, sorti le 3 septembre dernier :

« En France, elles sont environ 10% de femmes parmi les directeurs de golf, ratio qui progresse doucement. L’engagement personnel que nécessite cette responsabilité, incluant les week-ends, n’est pas favorable à une vie familiale traditionnelle. Viviane Malgorn est donc un oiseau (assez) rare.
« Mariée » avec le golf, dit d’elle son premier patron, Gilles Boutrolle, l’homme à l’origine du développement du golf « public » en France qui l’avait embauchée comme hôtesse d’accueil dans les années 80. Et de compléter « Sérieuse, positive, enthousiaste et fidèle ».

Le début de sa carrière en tant que directrice de golf la voit successivement en charge de trois sites franciliens de la Sogel (Chevry, Saint-Aubin, Villeray). En 1990, elle est nommée à la tête du Golf de Mâcon la Salle, dessiné par Robert Berthet, architecte qu’elle retrouvera à la Bégude presque vingt ans plus tard. Après trois années, elle est recrutée par Maison de la France pour son pôle «France Golf International» présidé par l’autre fondateur de la Sogel, Emmanuel Veillas. Elle prend en charge la promotion du tourisme golfique français auprès de la clientèle étrangère, montant et animant des salons lors des opens de golf européens, amenant à l’accompagner les principaux Resorts français, qui trouvent là l’occasion de vendre leurs destinations. Elle crée un trophée sur invitation de journalistes provenant de pays différents, en leur faisant découvrir une région nouvelle chaque année. Cette formule inédite remporte un vif succès, preuve en sont les retombées de presse. Emmanuel Veillas salue le travail qu’elle aura accompli, mettant en exergue ses grandes qualités relationnelles et de gestion. En 1998, elle est chargée de la promotion à l’étranger de la Chaîne Blue Green, avant, deux ans plus tard, de retrouver le chemin d’un golf, celui de Sainte- Maxime (Var).
Lorsque Open Golf Club reprend le Golf Opio-Valbonne en janvier 2001, c’est tout naturellement que Nicolas Boissonnas et Stéphane Coste, qui ont pu apprécier ses qualités lors de sa mission à France Golf International, lui proposent le poste de direction. Elle commence le 1er avril et « montera en régime » au fur et à mesure de l’évolution des activités d’Open Golf Club sur Opio. Le golf dès son arrivée, puis en juillet 2003 l’Hôtel de la Bégude récupéré à l’exploitant indépendant, et enfin le Golf de la Grande Bastide en octobre de cette même année. Sur le site de la Bégude, elle va entamer et porter à son terme de grands travaux de rénovation et d’aménagement, le dernier en date étant la reconstruction de l’espace accueil et boutique, ouvert au printemps ».


Les membres de l’Association des Directeurs de Golf de France s’associent à la peine de sa famille, celle de son compagnon et celle des dirigeants et collaborateurs d’Open Golf Club.

Denis Fabre
Président de l’ADGF

Photos associées

 

à la une

Le dernier n° du Billet Vert est paru ! #34

Le dernier n° du Billet Vert est paru ! #34


Publié le 19 juillet 2019

Le dernier numéro du magazine du Business Golf !

Donald Grégoire Trophy 2019, l'ADGF s'incline d'un point !

Donald Grégoire Trophy 2019, l'ADGF s'incline d'un point !


Publié le 16 juillet 2019

L’ADGF recevait le GCMA à La Boulie et à Saint-Germain

Le dernier n° du Billet Vert est paru ! #33

Le dernier n° du Billet Vert est paru ! #33


Publié le 27 juin 2019

Le dernier numéro du magazine du Business Golf !

Offre spéciale pour les Métiers du Golf !

Offre spéciale pour les Métiers du Golf !


Publié le 26 juin 2019

Les Métiers du golfs sont parmi les premiers à subir une ...

Le dernier n° du Billet Vert est paru ! #32

Le dernier n° du Billet Vert est paru ! #32


Publié le 22 mai 2019

Le dernier numéro du magazine du Business Golf !

Toutes les actualités
Mise à jour du prix total...